Fermer

4 décembre 2002

Le dialogue entre la plante et le sol passe par des bactéries et des champignons

M. Aragno, Univ. NE

La rhizosphère est la partie du sol qui confine à la racine. Au sens large, elle comprend aussi les tissus superficiels de la racine. C’est un milieu très particulier, qui est à la fois influencé par l’activité de la racine (respiration, absorption de l’eau et des sels minéraux, sécrétion de composés organiques) et, en réponse, celle des microorganismes (respiration, production de composés influençant la croissance de la racine, l’aidant à se procurer des aliments ou la protégeant contre des parasites). Certains, en revanche, cherchent à l’envahir sans lui procurer aucun avantage. C’est donc un monde très complexe qui contrôle les échanges de la plante et du sol.