Fermer

Rapport avec la direction

La relation entre un-e doctorant-e et son/sa directeur/trice de thèse est fondamentale pour l'avancement du travail de thèse et pour l'insertion du/de la candidat-e au doctorat dans la communauté scientifique.

Avant de solliciter un-e professeur-e ou d'accepter sa sollicitation, il peut être utile de prendre du recul pour clarifier ses propres attentes envers la direction de thèse et s'assurer qu'elles sont compatibles avec la personnalité, le style d'encadrement et la manière de travailler de la personne pressentie.

Il est également conseillé de prendre en considération le rôle que la direction de thèse a concernant l'avenir professionnel des doctorant-e-s et qui dure généralement bien au-delà de la soutenance. Le soutien que la direction de thèse peut concrètement apporter dépend étroitement de l'intérêt que représente le thème de recherche, la méthode et l'approche adoptée dans la thèse pour le champ et les réseaux scientifiques dans lesquels elle-même s'inscrit.

Enfin, il est également judicieux de mettre dans la balance la disponibilité que l'emploi du temps du directeur ou de la directrice de thèse lui permet d'accorder à ses doctorant-e-s. En effet, l'encadrement et le soutien d'un-e professeur-e en début de carrière et de petites équipes de recherche dynamiques se révèlent souvent autant (voire plus) solides et féconds que ceux que peut offrir un-e professeur-e de notoriété internationale qui encadre déjà des dizaines de doctorant-e-s et dont l'agenda est surchargé.

Comme dans toute situation d'apprentissage, la relation entre un-e doctorant-e et son directeur ou sa directrice de thèse est asymétrique, qui plus est lorsque le/la doctorant-e est également l'assistant-e du/de la directeur-trice. La position du directeur ou de la directrice lui donne le pouvoir de définir entre autres le type de prestations attendues des doctorant-e-s ; l'aide qu'il ou elle est disposé-e à donner ; le mode et le style de communication instaurés dans la relation, etc.

Toutefois, malgré le pouvoir que sa position donne à la direction de thèse, les doctorant-e-s sont en droit d'attendre d'elle qu'elle soit effective, qu'elle les accompagne et les soutienne. Les doctorant-e-s doivent pouvoir la solliciter régulièrement pour des entretiens et des conseils.

Il arrive (rarement) que l'on rencontre des difficultés interpesonnelles avec la direction de thèse. Dans un tel cas, la section suivante peut vous orienter.