Fermer

Préparer la suite

Seule une minorité de doctoreur-e-s poursuit ensuite dans la carrière académique. Aussi, depuis la Réforme de Bologne la question de l'employabilité des diplômé-e-s des universités et des docteur-e-s est devenue une question politique centrale.

Il est vivement conseillé de ne pas attendre d'avoir terminé sa thèse pour réfléchir à « l'après-thèse », se renseigner, voire participer à un cours, un atelier en vue d'acquérir de nouvelles compétences selon son projet professionnel. Si l'on opte pour une carrière académique, un post-doc nécessite aussi une longue préparation.

 

En résumé, la dernière année de la thèse (voir plus) devrait en général être également consacrée à la préparation de « l'après-thèse »:

  • prise de contacts avec d'éventuels responsables de projets de recherche;
     
  • le cas échéant, préparation d'une demande de bourse post-doc ; Attention : les délais du FNS sont très longs !
     
  • le cas échéant, chercher un emploi hors de l'université ;
     
  • se renseigner sur les meilleures façons de valoriser sa thèse (publication in extenso ou par extraits, en ligne ou non, sous forme d'articles, etc.) et entreprendre les premières démarches. 
     

Il existe aujourd'hui une palette d'offres pour aider les doctorant-e-s à :

  • « choisir » entre la carrière académique et le marché du travail extra-académique (bilan de compétences, entretiens d'orientation, etc.) ;
     
  • valoriser les compétences acquises durant le doctorat sur le marché de l'emploi, mais aussi dans le cadre d'une carrière académique future ;
     
  • acquérir de nouvelles compétences transversales : gestion de projet, technique de communication, etc. utiles tant sur le marché académique qu'extra-académique.
     

La section compétences transférables donne des points de repères, outils et conseils pour l'identification, l'auto-évaluation ou l'acquisition de compétences.

La section au-delà du doctorat offre une vision d'ensemble des questions qui se posent aux doctorant-e-s en fin de thèse et des pistes pour préparer un postdoc, trouver un emploi sur le marché du travail extra-universitaire ou entreprendre une carrière académique.