Fermer

Colloque et soutenance

Concernant le colloque et la soutenance, les universités romandes pratiquent le plus souvent à la fois un colloque et une soutenance publique, mais chaque faculté et chaque institut a sa propre tradition. Un certain flou demeure sur l'objet, les critères et les modes d'évaluation.

Le colloque est une discussion menée à huis clos, pendant plusieurs heures, entre le/la candidat-e au doctorat, les membres du jury et la direction de thèse. Il permet de débattre de façon approfondie de toutes les questions liées au travail de thèse. Généralement, des modifications sont demandées au/à la candidat-e à l'issue du colloque.
 
La soutenance est organisée un certain temps après le colloque, lorsque le/la candidat-e a réalisé les corrections exigées lors du colloque. Ainsi, la soutenance ne devrait pas donner lieu à de graves divergences de fond entre le/la candidat-e et son jury de thèse. La soutenance est une manifestation publique, destinée à permettre d'exposer son travail.
 

La meilleure façon de s'y préparer est de :
 

  • se renseigner auprès des maîtres assistant-e et maîtres d'enseignement et de recherche pour savoir comment le colloque s'est déroulé pour elles/eux ;
     
  • assister aux soutenances publiques de ses pair-e-s ;
     
  • en parler avec son/sa directeur/trice de thèse.
     

Les écoles doctorales, les programmes de mentorat et le Réseau romand de conseil, formation et évaluation pour l'enseignement universitaire (RCFE) offrent des ateliers pour se préparer au colloque et à la soutenance de thèse. Vous trouverez une synthèse des différentes ressources ici .