Fermer

Avant de se lancer

Même si on est sûr-e de ses motivations, il est conseillé de prendre le temps de se renseigner auprès d'autres doctorant-e-s et de membres du corps intermédiaire et professoral.
 

Les thèmes à aborder concernent, par exemple :
 

  • le travail de thèse et ses spécificités ;
     
  • le type de thèse développé dans la discipline choisie (consulter des thèses récentes particulièrement réussies);
     
  • le style de supervision du directeur ou de la directrice de thèse pressenti-e (férquence des séances d'encadrement, disponibilité, etc.) ;
     
  • les  intérêts scientifiques du directeur ou de la directrice de thèse pressenti-e (les approches peuvent varier au sein d'un même domaine de recheche);
     
  • les conditions de travail de l'unité de rattachement (disposera-t-on d'un bureau? d'un ordinateur? quel travail devra-t-on fournir en plus de la thèse? etc.);
     
  • les possibilités de financement du doctorat ;
     
  • la durée moyenne des thèses dans son domaine ;
     
  • les conditions d'accès au doctorat et les exigences à remplir pour l'obtention du titre de docteur-e (par exemple : obligation de participer à une école doctorale ou d'obtenir un certain nombre de crédits ECTS) ;
     
  • les offres de formation proposées aux doctorant-e-s dans son domaine.

La nature du travail de thèse varie fortement selon les disciplines: dans certaines, on travaille généralement seul, dans d'autres en relation avec une équipe (p.e.x: un sujet commun abordé selon différentes perspectives), certaines offrent la possibilité d'une thèse dite "par articles", d'autres non. 

En plus des disciplines, les spécificités peuvent également émerger aux sein des institutions (Université, faculté, département, institut, laboratoire, etc.). Il est donc impossible de proposer une synthèse exhaustive de toutes les questions possibles. Seule une démarche de recherche d'informations autonome vous permettra de faire un choix informé.