Fermer

Professeur-e-s assistant-e-s

Objectifs et durée de l'engagement

Les postes de professeur-e-s assistant-e-s sont des postes à durée déterminée.

Ils visent à renforcer la relève académique en offrant à de « jeunes talents » des postes qui leur permettent de développer leur recherche de façon indépendant-e.

La durée d'engagement diffère d'une institution à l'autre, tout comme les conditions exactes de la prolongation, qui se fait sur la base d'une évaluation.


Conditions d'obtention

Les postes de professeur-e assistant-e peuvent être mis au concours en prétitularisation conditionnelle (tenure track), mais ça n'est pas nécessairement le cas.

La prétitularisation conditionnelle donne la possibilité à un-e professeur-e assistant-e d'obtenir un poste de professeur-e stable après un certain nombre d'années pour autant que le dossier scientifique soit évalué de manière positive.

La titularisation se fait au terme d'une procédure, dont la durée et les modalités varient d'une institution à l'autre. De manière générale, l'évaluation porte sur un dossier présenté par le/la candidat-e qui doit faire apparaître les activités scientifiques réalisées depuis la postulation initiale.

Trois champs sont généralement évalués : la recherche (publications, projets de recherche, fonds obtenus, invitations à des colloques, intégration aux réseaux de recherche, etc.), l'enseignement (vision de l'enseignement, inventaire des activités d'enseignement, encadrement, évaluation des étudiant-e-s, etc.) et l'intégration au sein de la faculté (implication dans la vie institutionnelle, responsabilités, collaborations intra et interinstitutionnelles).

Afin d'éviter tout malentendu en fin de mandat, il est important d'obtenir des informations sur les critères d'évaluation les plus clairs possible, comme le nombre de publications à atteindre et dans quelles revues, lors de l'engagement.

Pour favoriser l'égalité des chances, la possibilité de prolonger la période précédant l'évaluation du dossier pour cause d'obligations familiales, tel un congé maternité, est en principe prévue par les HEU.