Fermer

Maître-assistant-e-s

Conditions d'obtention et durée

Un dossier scientifique plus étoffé que celui des assistant-e-s docteur-e-s est attendu des MA au moment de l'engagement, notamment en termes de publications. De même, un séjour dans une autre institution académique est valorisé et parfois exigé.

Les postes de MA sont de durée limitée. Cette durée et les possibilités de renouvellement ou de stabilisation varient d'une institution à l'autre.
 

Dans le cadre de la carrière

Certaines universités prévoient un temps réservé à la constitution de son propre dossier de publications, d'autres non. Lors de la procédure d'engagement, cela vaut la peine de poser des questions sur les projets de recherche prévus et les possibilités de développer ses propres projets

L'enseignement n'est qu'un aspect du dossier scientifique. Même si on aime beaucoup enseigner, il faut prendre des précautions pour ne pas se faire déborder par l'encadrement des étudiant-e-s en fixant par exemple des heures de réception.

Si on a l'impression que les responsabilités administratives confiées mettent en péril le développement du dossier scientifique, il faut oser (re)négocier son cahier des charges le plus tôt possible car les postes transitoires sont dangereux et peuvent fragiliser une carrière académique.

Il est du ressort du/de la professeur-e supérieur-e hiérarchique de soutenir la carrière des MA, par exemple en proposant une codirection d'ouvrage ou une co-organisation de colloque (veiller toutefois à ce que l'organisation du colloque en question ne demande pas trop de temps).

Dans certains domaines, la pratique est de mentionner l'étudiant-e en premier auteur-e et le/la professeur-e qui a obtenu les financements en dernier-ère auteur-e lors de la publication de travaux de recherche.

Le nom du/de la MA est alors peu visible au milieu. Il est conseillé aux MA d'évoquer ce problème lors de l'engagement et de s'assurer que leurs contributions seront reconnues, par exemple en étant signalé-e comme premier-ère co-auteur-e avec l'étudiant-e ou comme dernier-ère co-auteur-e avec le/la professeur-e (corresponding author).

Il ne faut pas hésiter à prendre des initiatives personnelles. Les collaborations avec d'autres centres de recherche, comme l'obtention de fonds tiers sont très appréciées. Cela vaut donc la peine de soigner les contacts pris par exemple lors d'un séjour à l'étranger et de proposer des collaborations. Envisager également une demande de subsides pour un projet de recherche au FNS.

Dans certains départements, les MA peuvent obtenir un aménagement de leur temps de travail la dernière année de leur contrat afin de pouvoir se consacrer au développement de leur dossier scientifique. Cela vaut la peine de se renseigner auprès des collègues sur les pratiques du département et le cas échéant de négocier un tel aménagement.