Fermer

Penser au retour / à la suite

Beaucoup de chercheur-e-s retournent dans leur réseau scientifique d'origine pour briguer un poste après le post-doc, voire parfois au cours de celui-ci, notament en sciences humaines et sociales.

Plus l'on est visible, moins l'on risque d'être oublié-e pendant son absence. C'est pourquoi, les chercheur-e-s plus expérimenté-e-s conseillent de valoriser dans la mesure du possible sa thèse avant son départ en tissant le plus grand nombre de liens possibles avec des groupes de recherche, en participant à des colloques, en leur proposant de venir présenter vos résultats, etc.

Il est très important de maintenir ces liens pendant votre absence. Proposer des collaborations, écrire un article avec un-e ancien-ne collègue, entretenir des liens informels, etc. sont autant de possibilités à disposition.

Des possibilités de postulation dans le réseau d'accueil existent également souvent, ainsi, bien sûr qu'ailleurs. Les listes de diffusion sont d'excellentes ressources pour se tenir informé-e.