Fermer
_flsh_philo_choix.jpg

Orientations

Les décennies récentes ont entraîné pour la philosophie des divisions internes, et de ce fait des choix s'imposent aujourd'hui pour tout travail universitaire dans ce domaine. Il s'agit d'orientations globales autant que de choix de spécialités tels qu'il s'en présente dans toutes les disciplines. C'est ainsi que l'institut privilégie une approche rationnelle et argumentative de la philosophie, qui correspond à une partie seulement de ce qui se fait au titre de la philosophie dans le monde contemporain.

Par une simplification fréquente, on tend à opposer la "philosophie continentale" et la "philosophie analytique". Les penchants de l'Institut sont plutôt "analytiques", avec un souci de précision et de clarté, tant dans l'usage des concepts philosophiques que dans l'élaboration de visions historiques pertinentes. Ces penchants "analytiques" déterminent aussi un lien permanent avec le domaine voisin de la logique.

En outre, divers développements de la science et de la technique donnent lieu à une demande spécifique dans le domaine de la philosophie, à laquelle notre institut ne peut rester insensible (par exemple éthique biomédicale, pratique philosophique).

Dans leurs recherches et leurs travaux publiés, les professeurs Glauser et Schulthess donnent une place significative aux mouvements philosophiques français, anglais et allemand aux XVIIe et XVIIIe siècles. Cette étude peut s'appuyer souvent sur les développements de la philosophie contemporaine, là où cette dernière comporte des affinités avec les traditions du rationalisme et de l'empirisme modernes. Par le fait de l'invention des sciences sociales dans ce même contexte (on songe surtout à l'Ecosse du XVIIIe siècle avec David Hume, Adam Smith et bien d'autres auteurs), des rapports s'établissent avec les sciences sociales, l'éthique et l'esthétique.

Les travaux du professeur Correia portent principalement sur la métaphysique, la logique et la philosophie du langage, dans une perspective systématique. Ces trois disciplines de philosophie dite "théorique" sont étroitement liées entre elles, et leurs champs d'application s'étend à toutes les autres disciplines philosophiques.