Fermer
_flsh_philo_choix.jpg

Objectifs du cursus

Objectifs du cursus d'un Master comportant un pilier de philosophie

 Les études de Master constituent, avec le Bachelor, le parcours de formation universitaire de base. Le programme de Master constitue le deuxième cursus. La formation offerte dans le cursus comportant un pilier de philosophie au niveau du Master vise l'acquisition de compétences avancées, intellectuelles et communicatives, de deux ordres.

I. La formation vise l'acquisition de compétences relevant spécifiquement de l'activité philosophique, telles que:

  • exprimer et faire valoir une connaissance étendue des différents domaines de la philosophie moderne et contemporaine, considérés de manière systématique avec leurs problématiques propres;
  • exprimer et faire valoir une connaissance étendue de l'histoire de la philosophie moderne et contemporaine;
  • formuler des questions et des thèses pertinentes au sujet de textes et de problèmes philosophiques;
  • construire et évaluer des arguments relatifs à des textes et des problèmes philosophiques;
  • interpréter de manière pertinente et comparative des textes majeurs de l'histoire de la philosophie moderne et contemporaine dans leurs contextes propres;
  • analyser de manière approfondie et systématique des problèmes philosophiques discutés dans ces textes;
  • distinguer les relations et les oppositions entre la philosophie et les autres savoirs, scientifiques et autres;
  • développer une réflexion personnelle à la fois rigoureuse et créatrice sur des questions philosophiques;
  • mener à bien une recherche personnelle et critique de manière autonome, y compris la recherche documentaire, sous la direction d'un enseignant, dans le cadre d'un mémoire de Master.

II. La formation vise également l'acquisition de compétences indispensables dans l'activité philosophique, mais aussi très utiles dans la poursuite d'études avancées dans d'autres disciplines académiques, et qui se révèlent particulièrement fécondes et enrichissantes dans de nombreuses activités professionnelles extra-académiques, dans la vie publique de l'étudiant/e comme citoyen/ne, et dans la sphère de sa vie privée. Par exemple:

  • cultiver l'expression orale et écrite dans l'échange et le débat d'idées;
  • envisager une thèse générale sous des points de vue divers, en tenant compte des raisons qu'autrui peut avoir de penser différemment;
  • conjuguer l'analyse en profondeur avec la synthèse large, mais précise, de problématiques dépendant de contextes historiques et/ou systématiques variés;
  • expliquer clairement les enjeux à long terme des différentes positions en question;
  • développer une réflexion critique (par exemple, questionner des habitudes intellectuelles acquises, chercher des contre-exemples à une généralisation douteuse, mettre à jour des conséquences discutables d'une théorie, pondérer les avantages et les inconvénients d'une position);
  • justifier son opinion rationnellement, par une argumentation rigoureuse qui tient compte de vues distinctes de la sienne;
  • en somme, appliquer des méthodes philosophiques à la discussion de problèmes sans solution aisée, rencontrés dans d'autres disciplines académiques, dans la société complexe et changeante dans laquelle nous vivons, ou dans les événements de sa propre vie.