Fermer

Phenix project

En Suisse, comme dans de nombreuses régions du monde, les nappes alluviales constituent une ressource primordiale pour l'alimentation en eau potable de grands centres urbains ou pour l'irrigation et la production de nourriture. Toutefois, du fait de leur faible profondeur, la qualité de l'eau de ces nappes est menacée par l'augmentation des activités humaines, la surexploitation, et les changements climatiques. La compréhension des phénomènes affectant ces nappes s'appuie sur des observations de terrains, le développement de modèles conceptuels et numérique, et la confrontation de ces modèles avec les observations. Une des difficultés principales dans ce contexte est la grande hétérogénéité spatiale des nappes alluviales. Ainsi, comprendre par exemple comment un polluant se déplace nécessite de connaître la position des zones perméables et moins perméables dans le sous-sol. Cette hétérogénéité est en général très difficile à identifier et il en résulte de fortes incertitudes.

L'objectif du projet Phenix est de créer une suite d'outils permettant de modéliser de façon la plus précise possible en tenant compte des incertitudes, des acquiferes du quaternaire. L'idée de ces outils est d'être simple d'utilisation, rapide et permettant de mettre à jour facilement les modèles. Ces outils développés seront testés sur l'aquifere de la vallée de l'Aare entre Berne et Thune. Afin de pouvoir améliorer le modèle de cet aquifere, une campagne géophysique non invasive sera faite dans cette région.

Partenaires du projet