Fermer

L'interdisciplinarité dans l'enseignement

Enseignement interdisciplinaire

Nous habitons aujourd'hui un monde hautement interconnecté qui se caractérise par une circulation grandissante des personnes, des idées, des connaissances, des biens et des richesses qui sont les thématiques-clés de la recherche et de l'enseignement de la MAPS. De nouveaux défis émergent de ce mouvement comme par exemple, de nouveaux mécanismes d'inégalités, la gestion de la diversité ethnique ou culturelle et des négociations des identités, de nouvelles morphologies urbaines,  -  des enjeux complexes auxquels on peut trouver des solutions en adoptant une approche interdisciplinaire. Cette dernière est indispensable pour aborder ces phénomènes sociaux. Elle favorise de surcroit la recherche de solutions adaptées à ces problèmes contemporains.

C'est dans cet esprit que différents enseignements interdisciplinaires ont été développés au sein de la MAPS, aux niveaux BA, MA et doctoral. L'enseignement interdisciplinaire repose sur un double constat : d'une part, celui de la relativité des frontières disciplinaires et du caractère convergent dans les ciences sociales de nombreuses thématiques ; d'autre part, celui de la nécessité de clarifier les apports et les approches spécifiques de ces disciplines à l'analyse de ces mêmes thématiques. De plus, une orientation interdisciplinaire amène un avantage en termes de perspectives professionnelles au regard de l'évolution actuelle du marché du travail.

 

 Tronc commun interdisciplinaire du Master en sciences sociales

Le Master en Sciences sociales de l'Université de Neuchâtel est une offre originale qui s'appuie sur une des forces spécifiques de la faculté : l'interdisciplinarité.
La formation s'inscrit dans la Maison d'analyse des processus sociaux (MAPS) qui a été créée pour renforcer les collaborations de recherche, pour offrir des enseignements interdisciplinaires, pour favoriser la relève académique dans les sciences sociales et pour mieux dialoguer avec la Cité.
Le MA ScS réunit des enseignements transversaux au sein du tronc commun interdisciplinaire. L'objectif du tronc commun est de donner aux étudiant-e-s une base interdsiciplinaire dans leur formation en sciences sociales.

Le tronc commun est composé de trois volets différents :
1/ Cours transversaux en lien avec les thématiques de la MAPS

Le premier volet contient les enseignements transversaux aux différentes orientations et thématiques en lien avec la circulation des personnes, des connaissances et des richesses. Dans ce volet on y retrouve des cours qui traitent donc des thématiques-clés de la MAPS et qui demandent une approche interdisciplinaire pour être compris dans leur totalité. Il s'agit des enseignements en lien avec la mondialisation, le genre, la migration et la mobilité, le transnationalisme ou des flux économiques.

2/ Enseignements en recherches et méthodes qualitatives et quantitatives
Les méthodes et les réflexions épistémologiques, qui donnent les outils pour entamer des recherches, sont des piliers importants des études en science sociales et humaines. Les enseignements des méthodes qualitatives et quantitatives portent sur les thèmes et aspects centraux de la recherche dans les sciences sociales et les différentes étapes seront abordées et approfondies à l'aide d'études empiriques, d'éléments théoriques et d'exercices de terrain. C'est un point fort du pilier en « sciences humaines et sociales » d'offrir des cours importants en questions méthodologiques.

3/ Séminaires interdisciplinaires
Le troisième volet consiste en séminaires interdisciplinaires donnés par plusieurs enseignant-e-s des différentes orientations du MA ScS. L'idée-clé de ces séminaires est qu'au moins deux enseignant-e-s venant de deux disciplines différentes soient impliqués : ceci donne la possibilité de familiariser les étudiant-e-s à la mise en pratique de l'interdisciplinarité.

 

Plus d'informations sur le Master ScS sur le site de la MAPS.