Fermer
mamuseo_banniere2.jpg

"Un oeillet pour le maître. Les primitifs du Musée d'art et d'histoire de Neuchâtel"

2016-2017

Le projet muséal « Un œillet pour le maître. Les primitifs du Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel » se développe sur deux années. Il est conduit avec le Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel (MAHN) au travers de la Conservatrice du Département des arts plastiques, Antonia Nessi et de son assistante, Nicole Quellet-Soguel.

Le projet prend pour objet les œuvres des Primitifs suisses conservées au MAHN. A partir d’un corpus restreint, dont l’historiographie n’est pas sans poser problème, il s’agit de repenser la manière d’envisager ces œuvres dans un dispositif inédit.

Concrètement, les étudiants sont amenés à documenter (analyse stylistique, iconographique, matérielle; récolement des sources et de la littérature secondaire; dossier comparatif) une œuvre qui leur a été attribuée au terme de la première séance et à proposer un projet de monstration pour les œuvres des Primitifs du MAHN. Ce corpus restreint autorisera les étudiants à s’immerger dans l’art autour de 1500 et à en discuter les différentes approches « expographiques ». Le projet muséal s’articule par conséquent autour d’une solide connaissance de l’art des Primitifs, en Suisse et à l’étranger, ainsi que de l’historiographie du dispositif qui a servi à les présenter dans des expositions qui ont fait date autour de 1900. Le Professeur Pierre Alain Mariaux qui conduit le projet fournira aux étudiants les appuis théoriques nécessaires à leur recherche. En parallèle, des visites des collections suisses appuyées par des lectures ciblées leur permettront de questionner les dispositifs de présentation actuels et de repenser la manière de porter les Primitifs à la connaissance du public.

En s’autorisant à discuter la mise en exposition d’une part minoritaire de la collection du Département des arts plastiques du MAHN, le projet encourage les étudiants à se questionner sur le dialogue à négocier et/ou engager avec des œuvres de différentes périodes et d’autres départements. Il confronte ainsi l’étudiant aux difficultés muséographiques réelles que constitue la cohabitation d’œuvres de nature diverse dans un musée d’art et d’histoire (conservation, histoire des collections, collaboration entre départements, etc.).  

Descriptif du projet