Fermer
mamuseo_banniere2.jpg

"L'Océanie exposée au MEN"

Le fonds océanien du Musée d'Ethnographie de Neuchâtel (MEN) compte environ 2500 pièces, avec quelques points forts sur la Papouasie, la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie (Iles Marquises et Tahiti), l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Une grande partie d’entre elles sont arrivées avant 1921, au travers de marchands ou de donateurs parfois très connus (Krajewski, Speyer, Leenhardt, Delord notamment). Le fonds, peu important d’un point de vue quantitatif par rapport aux grandes collections européennes, n’en est pas moins d’une qualité exceptionnelle, possédant en son sein des pièces dont aucun équivalent n’est connu à travers le monde. Une seule exposition du MEN a fait la part belle à l’Océanie (Art océanien en 1970) mais Jean Gabus, le conservateur de l’époque, a fait venir pour l’occasion une grande quantité d’objets de musées partenaires (dont le MKB) et n’a présenté qu’une petite part de ses propres objets – dans une relative ignorance de leur qualité.


A l’occasion de la réouverture de la Villa de Pury, prévue pour 2015 au plus tôt, le MEN souhaitait proposer une exposition de longue durée autour de ces collections. Le projet muséal de l’IHAM a pu participer à sa préparation, en réalisant un travail scientifique d’analyse historique et esthétique de certaines collections océaniennes qui s'est déroulé aussi bien en contact direct avec les objets qu’avec leurs archives. Dans un premier temps, l’objectif a été de développer les connaissances monographiques de ce fonds afin de pouvoir, dans un second temps, thématiser et éventuellement hiérarchiser les intérêts susceptibles de construire un fil rouge d’exposition.
 

Descriptif du projet