Fermer
ISLC5.gif

La Revue TRANEL (TRavaux NEuchâtelois de Linguistique)

Créée en 1980, la revue TRANEL (Travaux neuchâtelois de linguistique) est pilotée par l'Institut des sciences du langage et de la communication de l'Université de Neuchâtel.

Cette revue a pour objectif de mettre en lumière la diversité et la richesse des travaux de recherche émanant des différents domaines affiliés aux sciences du langage. En accueillant indifféremment des travaux issus de domaines aussi variés que la sociolinguistique, l'analyse des interactions verbales, la linguistique de corpus, la psycholinguistique, la logopédie, la pragmatique, la sémantique, la syntaxe, la phonologie ou encore la linguistique française, la revue TRANEL cherche à proposer une vision intégrative et transdisciplinaire des problématiques qui traversent actuellement les sciences du langage.

La collection TRANEL compte aujourd'hui près de 60 numéros, dont les thématiques témoignent de cette ouverture disciplinaire (cf. la rubrique "tous les numéros").

Si cette revue permet d'offrir une vritrine aux recherches menées par les membres de l'Institut des sciences du langage et de la communication de Neuchâtel, elle vise également à accueillir et à diffuser les travaux réalisés par des chercheurs issus d'autres horizons scientifiques et institutionnels.

Informations générales sur le fonctionnement de la revue TRANEL

 

TRANEL est une revue biannuelle publiée en ligne et en libre accès via son site Internet et le réseau RERO.

La proposition de numéros thématiques est encouragée, mais il est également possible de soumettre des articles qui seront susceptibles d'être intégrés dans des numéros Varia , et ce en fonction du calendrier de publication. La revue ne prévoit pas de publier de compte-rendus d'ouvrages. Les éditeurs et contributeurs s'engagent à soumettre des articles originaux qui n'ont ni été soumis ni précédemment publiés dans d'autres revues.

La revue TRANEL fonctionne sur le principe de la révision par les pairs. Les propositions de numéros thématiques qui sont soumises aux directeurs de la revue sont d'abord évaluées de manière globales par le comité scientifique. Si un projet est accepté, chaque contribution est transmise pour relecture à duex experts indépendants, qui peuvent demander des modifications. La revue se réserve le droit de refuser la publication d'un article qui, même après révision, serait jugé de qualité scientifique insuffisante par les experts. Les articles soumis indépendamment d'un numéro thématique seront évalués de manière anonyme par deux experts choisis par les directeurs de la revue.

Les auteurs soumettant un article dans la revue TRANEL s'engagent de ce fait au strict respect des conventions en matière d'éthique scientifique, telles que recommandées par l'UNESCO. Il est par ailleurs de la responsabilité des auteurs de disposer des permissions nécessaires dans le cas de l'utilisation de matériels issus de précédentes publications.