Fermer
ethnologie_banniere_2015.jpg

Adeline Payot

L’éducation dans des espaces d’exception : les usages sociaux de l’école dans le camp de réfugiés de Gihembe (Rwanda)

Cette recherche se propose d’étudier les dispositifs éducatifs « de secours » qui sont mis en place dans des camps de réfugiés accueillant des Congolais qui fuient les violences de la région du Kivu. Suivant quelles modalités, registres de légitimation et processus de catégorisation, des «écoles de réfugiés» sont-elles mises en place dans des espaces d’exception ? De quels objectifs sont-elles investies et comment ceux-ci s’incorporent-ils tant dans la forme institutionnelle de ces écoles ainsi que dans le contenu des pratiques pédagogiques ? Comment, enfin, ces écoles, et les projets qu’elles véhiculent, sont perçues et mobilisées par les élèves et leurs familles ? Telles sont les questions traitées dans cette recherche qui analyse les écoles de réfugiés sous trois angles différents : leur fonctionnement institutionnel, leurs pratiques pédagogiques et enfin la place qu’elles occupent dans les parcours scolaires et les représentations des enfants réfugiés.

Le Rwanda, qui accueille ces réfugiés congolais, offre un site d’étude original puisqu’il compte trois camps datant de plus de seize ans. Durant toutes ces années, la vie quotidienne s’est installée dans les camps, avec notamment l’organisation de la scolarisation de milliers de jeunes. Je vais donc interroger l’articulation de logiques d’exception (le camp et sa dimension d’  « urgence ») avec des processus en apparence plus ordinaires tels que la scolarisation.

Me définissent ....

  •  " Le poisson scorpion" de Nicolas Bouvier
  •   22 août 2009 -  mon premier départ au Rwanda
  •  " Eternal sunshine of the spotless mind" de Michel Gondry

CV, contact, liens

contact e-mail

CV_AdelinePayot