Fermer
ethnologie_banniere_2015.jpg

Justice transitionnelle et exigence de réparations en Mauritanie

Durée, 2011-2013

 
Dans le prolongement de ses travaux passés sur les parcours d'exil des Mauritaniens réfugiés au Sénégal, la prof. Marion Fresia mène des recherches sur le processus "institutionnalisé" de retour des réfugiés mauritaniens, organisé sous l'égide du HCR, et ses conséquences sociales en termes de résurgence des discours sur l'autochtonie et de multiplication des associations de victime réclamant justice, réparations, et vérités. Cette recherche touche ainsi à la problématique de la "justice transitionnelle", et au rôle joué par les associations de défense de droits de l'homme mais aussi de la diaspora politisée encore en exil dans la construction et la circulation d'un discours sur l'exigence de réparation. Elle propose de contraster ses discours portés par des élites et les modèles de justice sur lesquels ils s'appuient, avec les pratiques et stratégies ordinaires de demande de justice déployées quotidiennement par les personnes rapatriées, notamment dans le domaine très sensible du foncier.
 

Publications

Fresia, Marion

2014 (à paraître) "Performing repatriation ? The role of refugee aid in shaping new beginnings in Mauritania", Development and Change, The Hague.  

Voir aussi:

Fresia, Marion

2009. "La Mauritanie au coup par coup, dossier coordonné avec R.Ciavolella", Politique Africaine, 114, Paris : Karthala 

2009. "Les enjeux politiques et identitaires du retour des réfugiés en Mauritanie : vers une difficile réconciliation nationale ?", Politique africaine, 114, Paris : Karthala.

 

Equipe de recherche

Prof. Marion Fresia // Institut d'ethnolgie