Fermer

Pistes pour une rédaction non-discriminatoire

Appréhendant, structurant et véhiculant nos visions du monde, le langage reflète les rapports de force de notre société. Ancré dans les enjeux culturels, sociaux et politiques, il peut être un outil pratique en faveur de l’égalité ou au contraire un moyen de discrimination.          
L’utilisation d’un langage non-discriminatoire est un message en faveur de l’égalité. Vous trouverez ici quelques pistes et solutions qui reflètent les études les plus récentes sur des alternatives possibles à la forme masculine :

Les formes non-genrées

  • Les mots épicènes

    Mot épicène : mot invariants aux genres grammaticaux. Les mots épicènes se réfèrent de manière égale aux femmes et aux hommes.

    • Utiliser des termes épicènes lorsque l'on ne se réfère pas précisément à un genre permet de me pas discriminer la population.
    Epicène Non-épicène
    Humain ou être humain Homme ou homme
    Personne Femme ou homme
    Individu Femme ou homme
    Membre Femme ou homme
    Chaque Tous
    Parent Mère ou père

     

  • Les noms communs sans marque de genre

    Nom commun sans marque de genre : nom commun s'écrivant de la même manière au féminin et au masculin. Les noms communs ayant la même morphologie au féminin et masculin sont genrés par l'article qui les précède. Une fois au pluriel, ces noms n'ont plus de marque de genre (les articles pluriels étant épicènes).

    • Privilégier le pluriel avec ces noms.
    • Utiliser de préférence des noms sans marque de genre au pluriel.
    Sans marque de genre Avec marque de genre
    Enfants Filles ou garçons
    Collègues Collaboratrices ou collaborateurs

    Bénéficiaires
    (et tous les noms finissant par -aire)

    Détentrices ou détenteurs

    Responsables 
    (et tous les noms finissant par -able)
    Directrices ou directeurs
    Juristes 
    (et tous les noms finissant par -iste)
    Hommes de lois

     

  • Les noms collectifs

    Nom collectif : nom désignant un ensemble d'êtres ou de choses.

    • Privilégier les noms collectifs au masculin générique pour représenter de manière égale les personnes d'une groupe ou d'un ensemble.
    Nom collectif Masculin générique
    La population étudiante Les étudiants
    Le corps professoral Les professeurs
    Le personnel Les employés
    L'équipe de recherche Les chercheurs

     

  • Les phrases passives
    • Utiliser des phrases passives afin de soustraire le sujet genré de la phrase active.

    Phrase passive : le complément direct de la phrase active devient le sujet de la phrase passive.

    Phrase passive Phrase active
    Leur soutenance a été réussie. Les étudiants ont réussi leur soutenance.
    Les contrats de travail sont signés. Les directeurs de services signent les contrats de travail.

     

  • Les phrases impératives

    Phrase impérative : phrase avec un verbe conjugué à l’impératif servant à donner un conseil, un ordre ou une interdiction.

    • Utiliser des phrases impératives lorsque vous souhaitez vous adresser directement au public cible.
    Phrase impérative Phrase indicative
    Inscrivez-vous Les étudiants doivent s'inscrire.
    Développez votre réseau professionnel Il est important que les doctorants développe leur réseau professionnel.

     

  • Les formes non-personnalisées

    Forme non-personnalisée : le sujet de l'action n'a pas les traits d'une personne.

    • Utiliser la forme non-personnalisée pour substituer un sujet genré au profit d'une action ou d'une fonction.
    Non-personnalisé Personnalisé
    Le rectorat approuve ce projet. Le recteur approuve ce projet.
    La recherche a pris du retard. Ils ont pris du retard dans leur recherche.

     

Le feminin et le masculin

  • La forme féminine et la forme masculine

    Féminin / masculin : noms, adjectifs, articles, prépositions et déterminants appartenant au genre grammatical féminin ou au genre grammatical masculin.

    Féminin Masculin
    Administratrice Administrateur
    Cheffe Chef
    Déléguée Délégué
    Directrice Directeur
    Doctorante Doctorant
    Doyenne Doyen
    Employée Employé
    Étudiante Étudiant
    Rectrice Recteur

     

  • La double désignation

    Double désignation : désignation qui comporte deux fois le même mot, une fois au féminin et une fois au masculin.

    • Utiliser la double désignation pour se référer simultanément aux femmes et aux hommes.
    • Privilégier l’ordre de présentation féminin puis masculin. L’accord et la reprise se font au plus proche. 
    Double désignation Masculin générique
    Les administratrices et administrateurs Les administrateurs
    La ou le titulaire Le titulaire
    Mesdames et Messieurs les secrétaires Messieurs les secrétaires

     

La forme contractée

  • Le point médian

    Forme contractée : forme grammaticale incluant dans un même mot le féminin et le masculin. La forme contractée permet de s'adresser simultanément aux populations masculines et féminines. Elle est construite sur la base du mot au masculin suivi d'un point médian suivi d'un "e".

    • Utiliser la forme contractée dans les cas où le masculin et le féminin sont très proches ou lorsque les autres formes de neutralisation ne sont pas possibles.
    • Raccourci clavier du point médian sur MAC: shift+alt+H
    • Raccourci clavier du point médian sur PC: alt+0183
      Le raccourci clavier sur PC étant parfois laborieux, nous vous suggérons de créer un autre raccourci clavier pour le point médian, ou de recourir au copier-coller du point médian «·».
    • Si, pour des raisons pratiques le point médian ne peut être utilisé, nous vous conseillons l'utilisation du trait d'union.
    • Index des formes féminisées et contractées élaboré par l'UNIL
    Contracté Non-contracté
    Les professeur·e·s Les professeures et professeurs
    Un·e assistant·e Une assistante ou un assistant
    Certain·e·s documentalistes Certaines et certains documentalistes

     

À télécharger

Langage non-discriminatoire.pdf (156.15 KB)