Charlotte Boulay

Assistante

Chaire de droit de l'innovation

Prof. Daniel Kraus

Avenue du 1er-Mars 26
CH-2000 Neuchâtel

Téléphone : +41 32 718 12 56
Courriel : charlotte.boulay@unine.ch

Parcours

Depuis décembre 2013 : assistante-doctorante du Professeur Daniel Kraus, chaire de droit de l’innovation, Pôle de propriété intellectuelle et de l’innovation [PI]2

2012-2013 : Master droit des affaires, mention droit du sport, Université d’Aix-Marseille

2010-2012 : Master droits français et suisse, Universités de Paris 2 Panthéon-Assas et de Fribourg

Mémoire de Master : « L’exploitation d’un droit extra-patrimonial : l’image du sportif sponsorisé » rédigé sous la direction du Professeur Alain Ghozi

2007-2010: Bachelor droits français et suisse, Universités de Paris 2 Panthéon-Assas et de Fribourg, attestation bilingue et mention Baccalaureus Utriusque Iuris

Publications

Charlotte Boulay, Protection and Disclosure of Know-how : Are countries providing enough or too much protection ?, rapport suisse pour la Ligue internationale du droit de la concurrence, congrès de Stockholm 2015 

Nathalie Tissot et al, Propriété intellectuelle, in : Faculté de droit de l'Université de Neuchâtel (édit.), Le droit pour le praticien 2013/2014, Neuchâtel 2014, pp. 275-315

Thèse de doctorat en cours

Titre : La protection du secret d’affaires dans le sport professionnel 

Directeurs de thèse : Professeurs Daniel Kraus et Antonio Rigozzi

Les récents cas de violation de secrets d’affaires survenus en Formula One et lors de la Coupe de l’America ont mis en évidence les nombreuses lacunes concernant la protection des informations confidentielles dans le sport professionnel.
Cette thèse a comme objectif de clarifier la notion de secret d’affaires et son régime de protection afin de rendre plus efficace la protection du secret d’affaires dans le sport professionnel. Ce travail sera non seulement fondé sur l’étude des règlementations et sentences sportives, mais également sur celle du droit international (notamment l’article 39 de l’Accord sur les ADPIC), du droit européen (proposition de directive européenne relative à la protection des secrets d’affaires) ainsi que des droits suisse et américain dont les législations sont particulièrement intéressantes en la matière.