Fermer
bannière 1.jpgbannière 2.jpgbannière 3.jpg

Arachnides

Scorpions, Pseudoscorpions, Araignées, Opilions, Acariens

Euscorpius

Euscorpius italicus
 

Niveau de connaissance : Variable, assez bon pour les araignées et les scorpions, lacunaires pour les tiques (Acari Ixodida), faible pour les opilions, les pseudoscorpions et les acariens.

Espèces répertoriées : Scorpions : 5 (dont 2 introduites); araignées : 993; tiques : 29; aucune information synthétique pour les autres groupes. (Liste à disposition sur demande!)

Nombre d’espèces sur la Liste Rouge : Aucune actuellement.


Traits écologiques :


Scorpions, pseudoscorpions, araignées, opilions : Arthropodes prédateurs, pour la plupart entomophages, colonisant l’ensemble des milieux terrestres et paludéens, naturels comme artificialisés : bancs alluviaux et marges glacières, éboulis et dalles rocheuses, rives de lacs et de rivières, bas et hauts-marais, prairies humides, pelouses, prairies et pâturages secs, landes et bocages, forêts, friches, jachères et grandes cultures. Scorpions et pseudoscorpions vivent essentiellement dans ou à la surface du sol. Opilions et araignées se retrouvent aussi bien à la surface du sol et dans la litière que dans les strates herbacées, arbustives et arborescentes des milieux qu’ils colonisent. Quelques espèces aquatiques ou amphibies. Nombreuses espèces cavernicoles et/ou anthropophiles. Les araignées sont régulièrement utilisées comme bioindicateurs de la dynamique alluviale et du degré d’artificialisation des milieux.

Acariens : Arthropodes prédateurs, détritivores ou ecto- voire endoparasites de plantes, d’invertébrés et de vertébrés. Se retrouvent dans tous les types de milieux, y compris aquatiques (Hydracariens). Forment une part importante de la micro faune des sols dans lesquels ils contribuent à la fragmentation et au brassage de la matière organique. Les acariens hématophages ectoparasites de vertébrés (tiques = Ixodides) sont souvent vecteurs de maladies du bétail ou de l’homme.

habitat arachnides

Menaces principales :

  • Amendement des prairies de fauches et des pâturages
  • Augmentation du nombre de fauches annuelles
  • Girobroyage et mutation des pâturages en prairies de fauche
  • Disparition des haies et bocages, déstructuration des lisières
  • Assèchement des bas- et hauts-marais
  • Destruction des rivages naturels et modification du régime de fluctuation des eaux
  • Tassement, déstructuration des sols agricoles et forestiers (engins lourds)
     

Liste rouge :
Comme la macrofaune du sol est un élément clé de la biodiversité des écosystèmes terrestres ouverts ou forestiers, un groupe d’experts a été constitué en 2005 afin de réfléchir à l’intégration de certains de ses représentants (araignées, coléoptères carabidés et staphylinidés) dans la stratégie LR nationale. Son objectif était, sur la base d’une synthèse de l’information disponible, de définir un protocole d’échantillonnage applicable à l’échelle nationale et d’évaluer les moyens humains et financiers nécessaires pour la mener à bien. La première étape de ce projet (2005-2008) a consisté à compiler toutes les données recueillies en Suisse sur les groupes concernés et à les intégrer dans la BdD du CSCF. Elle s’est concrétisée fin 2009 par le dépôt à l’OFEV d’un descriptif et d’un budget pour la phase opérationnelle du projet. Ce projet a toutefois été abandonné faute de moyens financiers.

 

Personne de contact

Yves Gonseth
info fauna - Centre Suisse de Cartographie de la Faune
Tél: +41 (0)32 718 36 03
Email

Consultation des observations

Serveur cartographique info fauna - CSCF&karch
 

Serveur tabulaire info fauna - CSCF&karch