Fermer
bannière 1.jpgbannière 2.jpgbannière 3.jpg

Coléoptères

Coleo_Banner 5.jpg

 

Niveau de connaissance : Très variable en fonction des familles (cf. vue d'ensemble des familles). Très bon pour certaines familles disposant de listes commentées récentes et/ou de listes rouges, très lacunaire pour d’autres.

Les Carabidae et les Coléoptères du bois (saproxyliques) sont particulièrement travaillés. 

Espèces répertoriées : env. 6500

Espèces autochtones : 6350 (cf. vue d'ensemble des familles)

Nombre d’espèces sur Liste Rouge : 


Traits écologiques : Des espèces de Coléoptères spécialisées existent pour la quasi-totalité des milieux de Suisse, terrestres comme aquatiques, de la plaine jusqu’à l’étage nival. On compte de très nombreux prédateurs (Carabidae, Dytiscidae, Staphylinidae,…), des espèces liées au bois mort ou dépérissant (Cerambycidae, Elateridae, Mycetophagidae,…), des phytophages (Chrysomelidae, Curculionidae), mais aussi des espèces coprophages (Scarabaeidae, Hydrophilidae,…) et  nécrophages (Trogidae, Silphidae,…).

habitat coleopteres

 

Menaces principales:

Les menaces qui pèsent sur les Coléoptères sont très variables, en fonction de leur milieu de prédilection et de leur guilde trophique. Des exemples ne sont donnés que pour les groupes ayant fait l’objet de listes rouges :

Pour les Carabes:

  • Canalisation des cours d’eau, disparition des zones alluviales
  • Destruction des structures, banalisation du paysage
  • Amendement des prairies de fauches et des pâturages
  • Utilisation de pesticides

Pour les Coléoptères saproxyliques :

  • Destruction des  vieux arbres et des arbres dépérissants.
  • Sylviculture intensive, enrésinement
  • Manque de sources de nectar par la gestion intensive des prairies et des lisières forestières
  • Manque de vieux arbres, d'arbres dépérissants ou morts sur pied en forêt comme ailleurs (parcs et allées, cordons boisés, vergers...)

 Pour les Coléoptères aquatiques :

  • Poursuite des drainages et rénovation des anciens drains dans les bas- et hauts-marais
  • Eutrophisation des plans d’eau et des marais par les eaux de ruissellement riches en fertilisants émanant des milieux agricoles alentours
  • Atterrissement naturel des plans d’eau par les successions végétales
  • Alevinage et empoissonnement systématique des petits plans d’eau

 

 

Personnes de contact

Yannick Chittaro &
Christian Monnerat
info fauna - Centre Suisse de Cartographie de la Faune
Passage Maximilien-de-Meuron 6
CH-2000 Neuchâtel

 

Yannick Chittaro:
​+41 (0)32 718 36 07
Email

Christian Monnerat:
+41 (0)32 718 36 06
Email

 

 

Consultation des observations

Serveur cartographique info fauna - CSCF&karch

Serveur tabulaire info fauna - CSCF&karch

 

Groupe de travail des Coléoptéristes