Poissons et Cyclostomes

Zingel asper_Aquarius.jpgApron - Roi du Doubs (Zingel asper)

 

Niveau de connaissance : Très bon. Plusieurs ouvrages de référence existants.

Nombre d’espèces répertoriées : 87 (les 35 espèces de corégones sont considérées au niveau du genre), dont 69 autochtones

Nombre d’espèces sur la Liste Rouge : 41 (Zaugg, B. - 2019-2020, sous presse)

Traits écologiques : Exclusivement aquatiques. Présents dans les eaux courantes et les plans d’eau de toutes tailles jusqu’à l’étage alpin. Répartition originelle en relation avec les bassins versants.

Esox lucius_Aquarius_Inconnu_1_485px.jpg Salmo trutta forme lacustre_JPL_21.11.2016_28_485px.jpg
Brochet (Esox lucius) Truite atlantique forme lacustre (Salmo trutta)

 

Menaces principales :        

  • Destruction des frayères et des habitats
  • Qualité des eaux, pollution
  • Obstacles artificiels à la libre circulation vers l’amont et l’aval
  • Perturbation du régime naturel d’écoulement des eaux par les infrastructures hydro-électriques
  • Introduction d’espèces invasives, rempoissonnement incontrôlé



Liste rouge
La première liste rouge des poissons et cyclostomes de Suisse a été publiée en 1990 (Kirchhofer et al. 1990). Elle a été dressée à partir des données récoltées dans le cadre de l’élaboration de l’Atlas de distribution des poissons et des cyclostomes de Suisse (Pedroli et al. 1991). En 1994, la liste rouge a été mise à jour après l’obtention de nouvelles observations, surtout relatives aux espèces rares. Cette révision s’est effectuée sur une analyse statistique des données de distribution et a été complétée ensuite par des connaissances d’experts, de manière à classer chaque espèce dans la catégorie correspondant à son statut de menace (Kirchhofer et al. 1994, Kirchhofer 1997, 2000).

Graduellement, de nombreux relevés complémentaires ont été réalisés sur la distribution de la faune piscicole suisse. La collecte de ces données sur l’ensemble du territoire et de nouveaux résultats, issus des recherches biologiques réalisées sur les espèces, ont permis de rédiger une nouvelle édition de l’Atlas de distribution des poissons et cyclostomes (Zaugg et al. 2003). La liste rouge des poissons et cyclostomes 2007 a été revue sur la base de ces données. Pour l’appréciation des statuts de menaces, les critères de l’UICN (UICN 2002, 2004), reconnus internationalement, ont été appliqués pour la première fois aux données de distribution 1996-2001 de la faune piscicole suisse et une commission d’experts a été consultée.

La liste rouge 2019-2020 (sous presse) a été établie sur les mêmes principes après une nouvelle vaste collecte de données relatives à la distribution de la faune piscicole sur l’ensemble du territoire suisse et l’acquisition de nouvelles connaissances issues de la recherche en ichtyologie qui ont abouti à la rédaction du nouvel Atlas de distribution des poissons et cyclostomes (Zaugg 2018). Sur ces nouvelles bases, les critères UICN ont été utilisés pour déterminer les statuts de menace qui ont ensuite été soumis à une commission d’experts qui a apporté les corrections requises. ​

Conservation
En Suisse, la conservation et le suivi des espèces piscicoles exploitables sont de la responsabilité des cantons. Pour les espèces protégées sur le plan national, les cantons et la confédération assurent conjointement leur conservation et protection.

Personne de contact

Simon Capt
info fauna - Centre Suisse de Cartographie de la Faune
Tél: +41 (0)32 718 36 04
Email

Consultation des observations

Serveur cartographique info fauna - CSCF&karch
 

Serveur tabulaire info fauna - CSCF&karch