Fermer
bannière 1.jpgbannière 2.jpgbannière 3.jpg

Cantons

arbres abattus

Les cantons sont responsables de l’application des lois nationales et cantonales ainsi que du Concept Castor Suisse. Les garde-faunes et administrateurs de la chasse des différents cantons sont les premiers répondants pour toutes les questions concernant le castor. Ils conseillent les personnes directement touchées en cas de conflit et proposent des solutions. 

A l’avenir, les cantons doivent absolument intégrer d’emblée le castor comme un partenaire dans leurs programmes de revitalisation soutenus par la Confédération (exigés suite à la modification de la loi sur la protection des eaux). Dans ce cas en effet, le castor est en mesure d’assumer plusieurs fonctions (selon Gerhard Schwab) :

  • En sa qualité d’espèce indicatrice, lorsqu’un conflit se présente, il nous indique où l’homme est trop proche de l’eau et où les eaux ont besoin de plus d’espace.
  • En sa qualité d’espèce clé, il contribue à créer de nouveaux habitats pour de nombreuses espèces d’animaux, de champignons et de végétaux.
  • En sa qualité d’espèce phare, il peut contribuer au rétablissement des cours d’eau naturels.
  • Et en sa qualité d’architecte paysagiste au bénéfice de 15'000'000 millions d’années d’expérience dans les constructions aquatiques, il contribue gratuitement à revitaliser les cours d’eau.

Enfin, pour les cas difficiles, le Service Conseil Castor se tient volontiers à votre disposition.


Sous le liens suivant vous trouvez des documents utiles ici .