Fermer
bannière 1.jpgbannière 2.jpgbannière 3.jpg

Elimination du barrage

Si le problème est seulement très localisé, concentré sur un court tronçon du cours d’eau, les responsables de la surveillance des eaux peuvent éliminer temporairement les barrages latéraux qui ne sont pas d’une importance vitale pour le castor. Cette mesure doit cependant être discutée et approuvée par les spécialistes cantonaux responsables – garde-faunes et administrateurs de la chasse. Dans un tel cas, il faut toujours une analyse des dégâts et un examen des biens. Le canton doit ainsi pouvoir prouver la proportionnalité de la mesure.

Il faut cependant veiller absolument à ce qu'on n’élimine pas des barrages qui protègent la hutte principale d’un territoire. Il faut aussi renoncer à cette mesure en hiver, puisque les castors pourraient alors être durablement sinistrés.

Cette mesure s’impose principalement là où une exploitation des cultures n’est plus possible parce que le sol est constamment détrempé. Elle permet à l’exploitant d’assécher rapidement le sol qui sera ensuite à nouveau accessible aux machines lourdes. Vu que, dans la plupart des cas, le castor renouvellera immédiatement le barrage, il faudrait ici aussi rechercher une solution plus durable.


Retour au tableau