Fermer
bannière 1.jpgbannière 2.jpgbannière 3.jpg

Huttes et barrages


Terrier et hutte
Avec leurs pattes avant, les castors creusent des terriers dans les berges lorsque la rive est suffisamment accessible et haute pour qu’ils puissent y placer leur habitacle. Si la rive n’est pas assez haute, le toit s’effondre et le castor le répare avec des branches et de la boue, construisant ainsi un terrier-hutte. Si la rive est plate, le castor construit alors une hutte avec des branchages. L’entrée du terrier est toujours protégée sous l’eau. A côté d'un terrier principal, les castors peuvent installer plusieurs terriers secondaires dans leur territoire, qu’ils utilisent principalement en été, lorsqu’une source de nourriture abondante est très éloignée du terrier principal. 

 

Vie intérieure d'un terrier. Le couloir à l'arrière-plan conduit à la sortie.