Fermer
bannière 1.jpgbannière 2.jpgbannière 3.jpg

Terrier-hutte

Si la berge est trop plate, le plafond du terrier risque de s’effondrer. Dans ce cas, le castor répare le trou avec des branches et de la boue. Ce faisant, il peut accumuler d’importants tas de branches. On parle alors d’un terrier-hutte.

 

terrier-hutte Lorsque le plafond du terrier s’est effondré, les castors ont refermé le trou avec des branches. On voit là le début de la construction d’un terrier-hutte.

terrier-hutte Entrée d’un terrier-hutte au bord d’une petite rivière.

 

terriers-huttes Trois terriers le long d’une berge plate. Les toits des trois terriers ont été réparés et améliorés avec des branches et de la boue, créant ainsi trois terrier-huttes sur un petit espace.

 


terrier-hutte Terrier-hutte au bord de la Thur. Le trou dans le toit du terrier a été réparé et complété avec un important tas de branches et de boue. 




Retour