Fermer
bannière 1.jpgbannière 2.jpgbannière 3.jpg

Prairies de castor

Le castor ne construit pas ses barrages pour l’éternité, pas plus donc que les plans d’eau qu’il crée ainsi. Avec le temps, les sédiments apportés par le cours d’eau remplissent le plan d’eau par alluvionnement, jusqu’au moment où il est comblé. Le castor abandonne alors le barrage et la région, et le ruisseau coule à travers d'une «  prairie de castor  »

Toute une végétation particulière s’installe alors sur cette zone humide et, au fil des ans, une forêt repousse au même endroit. Le castor revient alors et le cycle peut recommencer depuis le début.

 

prairie de castors Pâturage du castor sur un petit ruisseau de l'Eifel (Allemagne). Le remblai que l’on voit à l’avant-plan est l’ancien barrage recouvert de végétation.  



Retour