Fermer

Programme des cafés scientifiques 2016

Passeurs de migrants: criminels ou héros?

Mercredi 27 janvier 2016

Une quasi-unanimité existe aujourd’hui pour affirmer qu’il faut lutter contre les passeurs, ces criminels qui mènent des migrants à la mort pour de l’argent. Mais ne devrait-on pas aussi voir l’autre côté de la médaille? Le passeur n’est-il pas aussi un sauveur de vie qui, tel un agent de voyage, organise la migration de personnes totalement désespérées vers l’espoir ? Cette question nous renvoie à l’image de l’époque et celle véhiculée aujourd’hui des passeurs durant la seconde guerre mondiale, ces criminels devenus héros au fil de notre perception de l’histoire.

Intervenants :

  • Cesla Amarelle, conseillère nationale, professeure en droit public et des migrations, UniNE
  • Robin Stünzi, collaborateur scientifique, Forum suisse pour l’étude des migrations, UniNE
  • Nils de Dardel, avocat, ancien conseiller national, Genève

Modération : Emmanuelle Hazan, journaliste

Enregistrement intégral du débat (mp3)

Ville durable, ville misogyne?

Mercredi 17 février 2016

Les femmes de tous âges seraient défavorisées par les « bonnes pratiques » de mobilité dans la ville durable, et notamment par l’abandon de la voiture, selon une étude de l’Université de Bordeaux. Les raisons en sont aussi bien la nature des tâches qui leur sont encore majoritairement dévolues (accompagnement des enfants, des personnes âgées, courses) que leur sentiment d’insécurité dans l’espace public (crainte de l’agression dans certains quartiers ou bien la nuit). Ces villes répondraient en premier lieu aux aspirations des hommes jeunes, libres d’obligations familiales et en bonne santé. Une réalité fort éloignée de l’image d’Epinal vantant ces cités comme idéales pour la vie de famille.

Intervenants :

  • Yves Raibaud , géographe au CNRS, maître de conférences, Université de Bordeaux
  • Nicole Baur, cheffe de l'office de la politique familiale et de l'égalité (OPFE), Neuchâtel
  • Ola Söderström , professeur de géographie sociale et culturelle, UniNE

Animation : Florence Hügi, journaliste

Enregistrement intégral du débat (mp3)

Horlogerie: au poignet et dans l'espace!

Mercredi 23 mars 2016

Berceau historique de l’horlogerie, l’Arc jurassien est bousculé par de nouveaux acteurs avec leurs montres connectées, au moment précis où la demande pour le haut de gamme se contracte sur certains marchés, comme en Chine. L’occasion d’évoquer un autre secteur, plus discret, qui a également trait à la mesure du temps. Il s’agit des horloges atomiques toujours plus précises servant de référence au temps astronomique international ou embarquées dans les satellites de positionnement géographique. Ce secteur high-tech porté par les laboratoires de la région peut-il envisager des synergies avec l’horlogerie traditionnelle ? Leurs compétences respectives pourraient-elles se rejoindre dans certaines applications?

Intervenants :

  • Gaetano Mileti, professeur, Laboratoire temps-fréquence, UniNE
  • Fabien Droz, Division Systèmes, CSEM, Neuchâtel
  • Kurt Straumann, directeur Produits, Manufacture Horlogère ValFleurier

Modération: Igor Chlebny, CaféIN

Enregistrement intégral du débat (mp3)

Face au rapt parental d'enfants, la médiation?

Mercredi 20 avril 2016

Chaque année dans le monde, le nombre d’enlèvements parentaux internationaux d’enfants augmente. En 2014,  la Suisse a adressé à des Etats étrangers  50 demandes de retour d’enfants déplacés et a été saisie de 38 demandes d’Etats étrangers, sans compter les cas qui concernent des pays non signataires des Conventions de La Haye et les situations non déclarées. Conséquence de l’augmentation des mariages mixtes et des séparations, ce type de «rapt» suscite bien des questions sur le plan légal. Comment comprendre ce qui se passe ? Que faire lorsque les cultures familiales et juridiques sont si différentes qu’aucune solution commune ne se présente et qu’aucune autorité n’est susceptible de s’imposer aux parties ? Dans ces situations inextricables, la médiation paraît une solution d’avenir, prônée dans un récent ouvrage coédité par Christine Guy-Ecabert, professeure de droit à l’UniNE.

Intervenants :

  • Elisabeth Volckrick, professeure émérite, communication et sociologie, Université catholique de Louvain (B)
  • Katharina Jeger, licenciée en droit, médiatrice, coprésidente de l’Association suisse de la médiation familiale,  Fribourg
  • Victor F. (nom d’emprunt), père d’un enfant enlevé
  • Christine Guy-Ecabert, professeure de modes amiables de règlement des conflits, UniNE

 Modération: Igor Chlebny, CaféIN

Enregistrement intégral du débat (mp3)

Pour un français propre: panosse ou serpillère?

Mercredi 18 mai 2016

Mettre son calosse, attendre sur son frère, ramasser les miettes avec la brosse à cheni, avoir la pétoche ou cueillir une pétée de cerises… L’enquête menée récemment par les  universités de Neuchâtel, de Zurich et de Cambridge sur les usages du français parlé dans les Alpes et le Jura a rencontré un immense succès auprès du public. Elle a montré la vitalité des expressions et des prononciations régionales. Faut-il dès lors avoir honte du parler de nos régions et de notre accent ou au contraire faut-il en encourager l’usage ? Qu’est-ce qui définit le «bon» français dans les différentes contrées francophones ? Que penser du rôle de l’Académie française dans ce débat?

Intervenants :

  • Federica Diémoz, directrice du Centre de dialectologie et d’étude du français régional, UniNE
  • François Berger, avocat et écrivain, Neuchâtel
  • Jean-François de Pietro, Institut de recherche et de documentation pédagogique (IRDP), Neuchâtel

Modération: Jennifer Keller, Service de communication (UniNE)

Enregistrement intégral du débat (mp3)

Objets antiques: c'est quoi ce commerce?

Mercredi 14 septembre 2016

Les fouilles archéologiques, officielles et clandestines, donnent lieu à un commerce à l'échelle mondiale, le plus souvent illégal, qui alimente le marché de l'œuvre d'art dans le monde entier. La communauté scientifique a depuis longtemps pris position contre le recel d'objets volés. Marchands et collectionneurs du monde entier répondent que les musées et les collectivités publiques croulent sous le poids des frais de conservation d'un patrimoine surabondant et croissant, et que le manque de moyens financiers et la négligence des autorités responsables constituent un danger pour la survie de trésors d'intérêt supranational. La polarisation du dialogue entre les deux camps a pour conséquence une perte irréversible de données scientifiques sans pour autant freiner le phénomène qui souvent profite financièrement à la population locale. Les conflits récents en Irak, Egypte et Syrie ont mis cette problématique dans une perspective nouvelle.

Intervenants :

  • Marc-Antoine Kaeser, directeur du Laténium et professeur à l'UniNE
  • Carine Simoes, transfert international des biens culturels et art spolié, Office fédéral de la culture
  • Audrey Doyen, doctorante en ethnologie, UniNE et Sorbonne Nouvelle (Paris)

Modération: Sophie Roselli, journaliste, Tribune de Genève

Enregistrement intégral du débat (mp3)

Traditions urbaines: bien plus que des fêtes?

Mercredi 19 octobre 2016

Carnaval et Fête-Dieu dans les agglomérations catholiques, Fête de l’Escalade à Genève ou encore Fête des Vendanges à Neuchâtel : les traditions vivantes en milieu urbain sont bien ancrées dans la société.  Mais à quoi servent-elles au juste ? Quelles dynamiques font que certaines d’entre elles se perpétuent, alors que d’autres disparaissent ? Quelles en sont les influences sur la population, en termes d’intégration multiculturelle ?  Quel impact les moyens de communication modernes via internet et les réseaux sociaux exercent-ils sur ces manifestations ? Proposé par la Fondation Science et Cité en collaboration avec l’Office fédéral de la culture, ce débat fait partie d’une série de rencontres autour des traditions urbaines qu’accueillent tout au long de l’année 2016 les différents cafés scientifiques du pays. Deux bornes vidéo itinérantes exposant la thématique seront installées au Centre commercial de la Maladière du 14 au 27 octobre 2016.

Intervenants :

  • Zsuzsanna Béri, cheffe du Service de la culture du Canton de Neuchâtel
  • Xavier Grobéty, président central de la Fête des vendanges
  • Suzanne Chappaz-Wirthner, ethnologue, auteure de la thèse Le Turc, le Fol et le Dragon. Figures du carnaval haut-valaisan


Modération: Ellen Hertz, professeure à l'Institut d'ethnologie, UniNE

Enregistrement intégral du débat (mp3)

Secret médical ou sécurité publique?

Mercredi 16 novembre 2016

Les faits divers posent régulièrement la question de la légitimité du secret médical quand une personne présente des risques pour son entourage. Que l’on songe aux deux jeunes femmes récemment tombées sous les coups d’un détenu en sortie, ou aux passagers du vol Germanwings, précipités vers la mort par un pilote suicidaire dont l’employeur ignorait tout de l’état de santé. Le fait d’inscrire dans la loi un devoir d’information de la part des médecins en cas de soupçon de passage à l’acte fatal serait-il propre à améliorer la situation ? Cela diminuerait-il véritablement les risques ? Et la société en serait-elle réellement mieux protégée ?

Intervenants :

  • Benjamin Brägger, secrétaire général, Concordat de l'exécution des peines, Suisse centrale et nord-ouest
  • Manon Jendly, professeure à l’Ecole des sciences criminelles, Université de Lausanne
  • Dominique Sprumont, co-directeur,  Institut de droit de la santé, UniNE
  • Claude-François Robert, médecin cantonal, Neuchâtel

Modération : Joëlle Vuille, Centre romand de recherche en criminologie, UniNE